Accueil du site > A la Une > Eco-quartier : lots en accession

Eco-quartier : lots en accession à la propriété

Contenu de la page : Eco-quartier : lots en accession à la propriété

Roscoff, comme les autres communes littorales est touchée par la flambée des prix sur le marché de l’immobilier. Résultats : une baisse de la population, des jeunes ménages qui n’ont d’autre alternative que la construction dans les communes voisines moins chères (alors que Roscoff possède le plus fort bassin d’emplois du canton).

Depuis de nombreuses années, les élus travaillent sur une redensification de la population à travers notamment la création d’un éco-quartier au niveau de la gare.

Dans le cadre de son projet de territoire, la ville travaille déjà depuis de nombreuses années à la création d’un éco-quartier au cœur de Roscoff. En juin 2015, une réunion publique a permis de présenter l’avancement du dossier. Le projet s’étend le long des quais de la gare sur la partie nord et sur la partie sud.

LES OBJECTIFS D’AMENAGEMENT DE LA COMMUNE

La commune de Roscoff a établi un projet de territoire plus spécifiquement sur l’espace gare dans l’objectif de renforcer et développer l’attractivité de la ville, de maintenir ou d’augmenter la population et de permettre à des jeunes de se loger en accession ou en location.
L’opération permettra de densifier le tissu urbain dans le centre-ville ainsi que sur la zone agglomérée s’étendant à partir de celui-ci, les objectifs d’intérêt général sont les suivants  :

  • Permettre un parcours résidentiel
    En effet sur le territoire ont doit pouvoir offrir, à toutes les tranches d’âges et catégories de ménages, la possibilité de se loger en fonction de leurs besoins et de leurs moyens, qui varient au fil de la vie. Pour cela il faut que l’offre de logement soit diversifiée : type d’habitat (individuel ou collectif), taille et localisation des logements, montant des loyers ou du foncier constructible… L’action communale en matière d’aménagement a pour objectif d’équilibrer l’offre générale de logements (publique et privée).
  • Favoriser l’accession à la propriété pour les ménages aux revenus modérés
    Il s’agit ici de faciliter l’installation de ménages qui, confrontés au prix du foncier, seraient contraints de s’éloigner des pôles littoraux pour devenir propriétaires.
  • Rééquilibrer la pyramide des âges en favorisant l’arrivée de jeunes habitants
    Les données démographiques de l’INSEE, issues des recensements sur les dernières décennies, indiquent que la population communale a connu un phénomène de vieillissement. L’objectif est donc de permettre l’installation de jeunes ménages afin d’infléchir cette évolution.
  • Gérer et optimiser le fonctionnement des équipements publics
    La commune dispose de deux écoles maternelles et primaires et propose aux familles un ensemble de services périscolaires. Ces services ont pour but de dynamiser la vie locale.
  • Conforter le cadre de vie agréable de la commune en atteignant des objectifs environnementaux.
    L’aménagement du quartier gare de Roscoff est conçu, à la demande de la collectivité de Roscoff, suivant le concept d’éco-quartier. Aussi, l’élaboration du projet doit répondre à un certain nombre de thématiques d’aménagement de développement durable de manière à en minimiser l’empreinte sur l’environnement et à promouvoir la qualité de vie de ses habitants.

Ces thématiques concernent notamment les domaines suivants :

  • Transports  : Favoriser les modes de transports propres et peu nuisants. Hiérarchisation des voiries à l’échelle du quartier permettant de dissocier les espaces de desserte automobile et voiries partagées. Certaines places de parking devront être équipées de gaines techniques et câblage pour l’alimentation électrique des véhicules.
  • Mixité sociale  : Favoriser l’implantation d’une population variée et offrir la possibilité d’un « parcours résidentiel » à tous les âges de la vie. Diversité des formes d’habitat et variété des programmes de construction.
  • Energie : Concevoir un plan d’aménagement permettant de limiter les déperditions énergétiques et les apports solaires passifs. Favoriser les possibilités de construction bioclimatique.
  • Espaces publics : Mise en œuvre d’espaces conviviaux et multi-usages afin de favoriser les échanges, les rencontres ainsi que l’implication de la population dans le quartier.
  • Gestion des eaux : Il est imposé une gestion « alternative » des eaux pluviales. La gestion de l’eau sera appréhendée à l’échelle de son cycle, de l’amont à l’aval. Elle devra être traitée majoritairement sur le site, afin de limiter les apports dans le réseau pluvial public.
  • Gestion des déchets : Des « éco-points » permettant la collecte et le tri des déchets seront au minimum réalisé dans la zone.
  • Biodiversité : Renforcer la biodiversité par la prise en compte des continuités écologiques au-delà du site. Mise en place d’une gestion différenciée des espaces verts.

TRADUCTION DES OBJECTIFS EN TERME D’ACCUEIL DE POPULATION

Les objectifs cités précédemment conduisent à faciliter l’acquisition des lots ou logements de l’éco-quartier aux jeunes ménages et aux familles avec enfants, aux revenus modestes, qui accèdent à la propriété.

Pour ce faire il est proposé de retenir des critères pondérés qui permettent d’établir un ordre de priorité entre les candidats à l’acquisition des lots en favorisant les primo-accédants.

Un lotissement au sud

Le projet de lotissement de la partie sud est finalisé. Il se compose de 21 lots indivisibles entre 150 et 250 m2 pouvant accueillir du logement individuel et du logement individuel groupé (6 lots individuels groupé en PSLA et 15 lots individuels groupés en accession libre) et 1 îlot pouvant accueillir du logement intermédiaire (soit 8 logements destinés à du locatif social), soit sur l’ensemble de la partie sud 29 logements avec 25% de logements sociaux.
Une voie de desserte au sud limitée à 30km/h desservira le lotissement d’est en ouest.
Une promenade plantée permettant de relier la Gare et le centre-ville ponctuée de bancs publics, sera aménagée au nord le long de la voie ferrée.

Des logements collectifs au nord

Pour la partie nord il s’agit de construire de nouveaux logements répondant à la demande actuelle sur la commune : logements plus petits, logements sociaux et logements à destination des primo-accédants, jeunes en particulier. Le programme offre une diversité de formes architecturales denses et proposera une offre variée de logements individuels groupés en locatif ou accession à la propriété, réalisés sur 3 niveaux. Le secteur nord sera aménagé en 5 immeubles, dont 4 pour la création de 40 à 86 logements collectifs en accession libre et 1 pour la création de 15 à 21 logements collectifs sociaux.

L’implantation est majoritairement suivant une conception bioclimatique, imposée aux orientations d’aménagement, soit orientation sud privilégiée avec prise en compte des ombres, des vents. En dehors de la voie principale à double sens allant du bâtiment gare à la rue de la petite vitesse, une promenade plantée sera également aménagée le long de la voie ferrée.
Au sol, un coefficient d’espaces perméables de 50% sera respecté et quelques places de stationnement seront équipées de gaines techniques et câblages pour l’alimentation électrique des véhicules.

VENTE DE LOTS AUX PARTICULIERS

Fixation des prix de vente
La commune n’ayant pas à faire de bénéfice pour le bilan global de l’opération, le prix de vente des terrains est fixé à 70 € HT/ m2 soit 84 € TTC/m2.

Pour connaître les critères de commercialisation aux particuliers et obtenir un dossier de candidature, veuillez prendre contact avec les services administratifs de la ville de Roscoff :

Hôtel de Ville

  • Secrétariat Général
  • 6 rue Louis Pasteur - CS 60069
  • 29680 ROSCOFF
  • 02 98 24 43 00
  • secretariat.mairie@roscof.fr